Narilata

Repaire de l'Ordre de Narilata


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Des disparitions inquiétantes

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Des disparitions inquiétantes le Lun 11 Juin - 18:39

Oriyel

avatar
Emeralata
La situation devenait réellement préoccupante. Ma dernière missive envoyée à Astéra m'était revenue dans les mains sans même avoir été ouverte, preuve qu'il se tramait quelque chose d'anormal, voir dangereux. Alors que je préparais quelques affaires avant de partir pour Lillandril, lieu que m'avait indiqué Astéra pour espérer trouver Del', je ressentis un air froid s'insinuer dans mes appartements. Il remonta le long de ma colonne vertébrale en une désagréable sensation. Je fis volte face et constatait que la fenêtre de ma chambre était pourtant fermée, je fis un pas en sa direction pour m'en assurer quand mon pied buta sur un petit paquet.
Je le saisi avec prudence, dénoua les liens qui l'enserraient et en découvrit son contenu : une fiole au liquide sombre que mon expérience en alchimie me permit d'identifier comme toxique. Cette dernière était entourée d'un papier dont la matière et l'épaisseur devait être de fabrication Brétonne. En le dépliant je vis un message incompréhensible. Cela ressemblait a un message codé ou a un langage inconnu. Au verso, une inscription en Ayléide, le chiffre 4.

Je secouais lentement la tête, m'interrogeant sur le sens de tout ceci.

Est ce que le liquide noir agissait comme un révélateur sur ce message? A première vue cela me semblait peu probable mais pas impossible, surtout si de la sorcellerie était là dessous.
N'ayant aucune envie de détruire un précieux indice par erreur, je décidais de me rendre à la Guilde des Mages afin de faire analyser la mixture par un maître alchimiste et d'avoir leur avis sur ce charabia incompréhensible.

Sur place, les mages me révélèrent que le message ne portait aucune réelle trace de magie et que le langage utilisé dans sa structure ne pouvaitt être un véritable dialecte, mais un code, confirmant ma première impression.

Le liquide noir quant  à lui était inconnu à l'alchimiste mais il me confirma qu'il devait s'agir d'une substance toxique. A l'ouverture de la fiole, un odeur atroce envahit juste la pièce, je remis le bouchon et repartis dans mes appartements pour me mettre au travail.

Après de longues minutes de réflexions et d'essais infructueux, je parviens à venir à bout du code qui me révéla les informations dont j'avais besoin pour débuter mes recherches...

Je rassemblais mes affaires et prit la direction du port...


_________________
Oriyel
Emeralata
Fondatrice de Narilata & Capitaine du Domaine Aldmeri
Voir le profil de l'utilisateur http://narilata.forumactif.com

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum